Alors qu’il avait déclaré, lors de son accession à la présidence en 2016, qu’il ne se représenterait pas, Patrice Talon est bien candidat à un deuxième mandat pour le scrutin du 11 avril. Si son premier mandat est marqué par de bonnes performances économiques, des analystes pointent le recul démocratique du pays.

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : http://f24.my/youtube
En DIRECT – Suivez FRANCE 24 ici : http://f24.my/YTliveFR

Notre site : http://www.france24.com/fr/
Rejoignez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/FRANCE24.videos
Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/F24videos